Démarche artistique

Par Roxanne Gingras, M.A.
Historienne de l’art

Démarche artistique de Sophie Ouellet

Motivée par l’envie de peindre l’expression la plus représentative de ses pensées, Sophie Ouellet puise l’essence de sa créativité au cœur de son ressenti émotionnel, gage de force et de vérité. Intrinsèquement liée à son intuition, elle rend visible sur la toile les sentiments qui l’habitent.

Au fur et à mesure de son évolution artistique, Ouellet prend plaisir à l’art abstrait. Cette forme d’art l’amène vers une peinture de plus en plus assumée, puisqu’elle est caractéristique de son expressivité personnelle. L’abstraction lyrique devient son fil conducteur pour chacune de ses créations. L’artiste en fait sa trame de fond dans la liberté du geste et dans le traitement de la matière comme dispensateurs de sens. Elle parvient à recréer ses propres impressions du moment, dans un ensemble harmonieux, en se fondant uniquement sur les effets de composition et la combinaison riche des couleurs majoritairement vives et vibrantes.

Le processus créatif de Ouellet prédomine sur le rendu final. Elle le considère comme une longue discussion où s’établit un échange entre la matière et l’artiste. Constante dans son travail, cet échange se perçoit, d’une part, dans la gestualité du premier coup de pinceau jusqu’au dernier. L’artiste s’y engage, d’autre part, par l’acte de peindre qui, lui-même, naît de sa faculté cognitive à contextualiser l’ensemble du propos, dans le but d’en retirer toutes les subtilités émotionnelles. Tout au long de son processus artistique, la peintre entrecroise élan créatif et technicité, liberté et retenue, spontanéité et réflexions, pour qu’au final, l’œuvre existe par elle-même. La résilience et la nourriture que laisse l’épreuve, sont au cœur de sa création picturale.

Sensible au parcours de l’art abstrait du XXe siècle au Québec en histoire de l’art, Ouellet travaille continuellement sur une recherche de l’expression abstraite. Elle réfléchit sur l’esthétisme de la surface plastique, sur l’apport de la composition picturale en ajoutant des matières, voire des éléments et des objets utilitaires, symboles de son quotidien. Elle y voit une autre façon d’exprimer son art tant du point de vue du propos que du traitement.